Dispositif IBAS pour l’atténuation de la pauvreté et la lutte contre la faim

 

 

Regroupant l’Inde, le Brésil et l’Afrique du Sud, le Dispositif IBAS pour l’atténuation de la pauvreté et la lutte contre la faim (Fonds IBAS) constitue non seulement un exemple remarquable de coopération entre trois pays en développement, mais aussi une initiative pionnière de coopération Sud-Sud en faveur des autres pays du Sud, en partenariat avec le système des Nations Unies. Le Fonds IBAS vise à identifier des projets reproductibles et évolutifs pouvant être diffusés dans les pays en développement intéressés en tant qu’exemples de meilleures pratiques au titre de la lutte contre la pauvreté et la faim. Établi en 2004 et opérationnel à partir de 2006, le Fonds IBAS soutient des projets fondés sur la demande à travers des partenariats avec des gouvernements locaux, des institutions nationales et des partenaires d’exécution. Ces initiatives sont des expressions concrètes de solidarité et les objectifs recherchés sont multiples, allant de la promotion de la sécurité alimentaire à la lutte contre le VIH/sida en passant par l’accès à l’eau potable, mais tous convergent vers un seul et même but : contribuer à la réalisation des objectifs de développement durable. Parmi les principales préoccupations des partenaires de l’Inde, du Brésil et de l’Afrique du Sud dans la conception et la mise en œuvre des projets du Fonds IBAS figurent le renforcement des capacités des bénéficiaires du projet, la durabilité du projet intégré et le partage des connaissances entre les experts et les institutions des pays du Sud. Les réussites et les innovations du Fonds IBAS ont été reconnues par les gouvernements, les responsables des Nations Unies, les universitaires et les praticiens du développement.