Appui aux politiques et aux processus intergouvernementaux

Par le biais de sa Division des politiques, l’UNOSSC œuvre en faveur du renforcement des liens Sud-Sud en menant des travaux de recherche et d’analyse susceptibles d’alimenter le dialogue intergouvernemental en vue d’aboutir à des décisions stratégiques sur les politiques et les programmes concrets qui sont essentiels à l’approfondissement de la coopération Sud-Sud. Guidé dans ses travaux en matière de programmes et de politiques par le Comité de haut niveau pour la coopération Sud-Sud, le Bureau plaide en faveur de l’adoption d’approches Sud-Sud du développement à l’échelle mondiale et dans le cadre du système des Nations Unies. Sur ce plan, les activités de l’UNOSSC sont conçues pour améliorer la résolution collective des problèmes par le biais d’une meilleure compréhension conceptuelle de la valeur effective de la coopération Sud-Sud dans les efforts entrepris en vue d’atteindre les objectifs de développement internationalement convenus, tels que les objectifs de développement durable. Le travail de l’UNOSSC dans ce domaine implique également la fourniture de conseils techniques aux États Membres et à d’autres partenaires sur les mesures à prendre pour intégrer la coopération Sud-Sud et triangulaire dans les programmes opérationnels et les services consultatifs proposés par le PNUD et les équipes de pays des Nations Unies. Les efforts de l’UNOSSC en matière de politique consistent essentiellement à :

  • fournir des services efficaces aux organes intergouvernementaux, dont le Comité de haut niveau pour la coopération Sud-Sud, qui permettent aux dirigeants de prendre des décisions éclairées sur les questions et stratégies pertinentes pour la coopération Sud-Sud (CSS) dans les processus bilatéraux, régionaux, intergouvernementaux et multilatéraux ;
  • renforcer l’efficacité de l’appui du système des Nations Unies, en particulier celui du PNUD, à la coopération Sud-Sud pour le développement ;
  • aider les pays en développement à intégrer la coopération Sud-Sud dans leurs politiques, stratégies et programmes nationaux de développement.

Les activités de l’UNOSSC s’appuient sur les résultats des réunions du Comité de haut niveau et du Conseil d’administration du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), du Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) et du Bureau des Nations Unies pour les services d’appui aux projets (UNOPS). Le calendrier ci-dessous montre les résolutions clés et les principaux jalons de l’historique de l’élaboration des politiques en matière de coopération Sud-Sud.

 

L’évolution dans l’élaboration des politiques : jalons clés

 

2016
Session :
Comité de haut niveau/Assemblée générale
Plan-cadre contenant des directives opérationnelles sur l’appui des Nations Unies à la coopération Sud-Sud et à la coopération triangulaire
Ressources connexes :
SSC/19/3

2013
Session :
Conseil d’administration du PNUD
Cadre stratégique du Bureau des Nations Unies pour la coopération Sud-Sud, 2014-2017
Ressources connexes :
DP/CF/SSC/5

2012
Session :
Assemblée générale des Nations Unies
Dans sa résolution 67/227, l’Assemblée générale approuve la décision du Comité de haut niveau prise lors de sa 17ème session, qui confirme le mandat du Groupe spécial pour la coopération Sud-Sud, hébergé par le PNUD, en tant qu’entité distincte chargée de la coordination des efforts visant à promouvoir et faciliter la coopération Sud-Sud et triangulaire au niveau mondial et à l’échelle du système des Nations Unies, et décide d’attribuer au Groupe spécial pour la coopération Sud-Sud le nouveau nom de « Bureau des Nations Unies pour la coopération Sud-Sud ».
Ressources connexes :
Résolution de l’AG 67/227

2009
Session :
Assemblée générale des Nations Unies
La Conférence de haut niveau des Nations Unies sur la coopération Sud-Sud se tient à Nairobi, au Kenya, du 1er au 3 décembre 2009. La Conférence adopte le document final de Nairobi, qui sera ultérieurement approuvé par l’Assemblée générale.
Ressources connexes :
– Résolution de l’AG 64/222

2008
Secrétaire général des Nations Unies
Le Comité des politiques du Secrétaire général des Nations Unies rend une décision concernant la coopération Sud-Sud et demande aux interlocuteurs compétents des organismes traitant de la coopération Sud-Sud d’élaborer un cadre concerté, orienté vers l’action et mettant en évidence les avantages comparatifs des Nations Unies en matière de coopération Sud-Sud, afin de relever les défis du développement transnational, en particulier la sécurité alimentaire, le changement climatique et le sida.

2003
Session :
Comité de haut niveau/Assemblée générale
L’Assemblée générale des Nations Unies décide de proclamer le 19 décembre « Journée des Nations Unies pour la coopération Sud-Sud ».

Le Groupe spécial de la coopération technique entre pays en développement change de nom et devient le Groupe spécial de la coopération Sud-Sud.

Le Comité de haut niveau approuve les Directives révisées pour l’examen des politiques et procédures concernant la coopération technique entre pays en développement.


1995
Session :
Comité de haut niveau/Assemblée générale
L’Assemblée générale invite le Programme des Nations Unies pour le développement à créer un fonds bénévole spécial pour la promotion de la coopération Sud-Sud.

Le Comité de haut niveau accueille avec satisfaction les nouvelles orientations de la coopération technique entre pays en développement, qui ont été approuvées par l’Assemblée générale.


1980
Session :
Assemblée générale des Nations Unies
L’Assemblée générale des Nations Unies décide que la Réunion de haut niveau s’appellera désormais Comité de haut niveau pour l’examen de la coopération technique entre pays en développement.
Ressources connexes :
– Résolution de l’AG 35/202

1978
Session :
Assemblée générale des Nations Unies
L’Assemblée générale des Nations Unies approuve le Plan d’action de Buenos Aires (PABA).

1974
Session :
Assemblée générale des Nations Unies
Création d’un service spécial dans le cadre du Programme des Nations Unies pour le développement afin de promouvoir la coopération technique entre pays en voie de développement, approuvé par l’Assemblée générale des Nations Unies.
Ressources connexes :
– Résolution de l’AG 3251 (XXIX)

 

En savoir plus sur l’appui aux politiques et aux processus intergouvernementaux :